La princesse Charlotte, cadette de Kate Middleton et du prince William, s’impose comme la reine des bonnes manières

La princesse Charlotte, cadette de Kate Middleton et du prince William, s’impose comme la reine des bonnes manières
Paul Grover/Shutterstoc/SIPA

Comment voulez-vous profiter de l'article ?

Du haut de ses quatre mois, le prince Louis est encore trop jeune pour parler. S'il est pour l'instant décrit par son entourage comme « très calme, toujours souriant et heureux », son grand frère et sa grande sœur développent déjà de leur côté des traits de caractère bien distincts. Ainsi, avec le temps, les proches du duc et de la duchesse de Cambridge ont pu décelé des qualités notables chez le jeune George, aîné de la fratrie et décrit comme "timide et discret« , et sa  »pétillante » petite sœur, Charlotte. La cadette du prince William apparaît en effet comme la parfaite ambassadrice des bonnes manières à l'anglaise. « Elle va au devant des invités et leur demande s'ils veulent du thé ou du café, elle leur offre même des bonbons, c'est adorable », confie ainsi l'un des proches de la famille royale au magazine américain Us Weekly."Elle a clairement le caractère le plus trempé des trois enfants à cette heure".

En seulement trois ans, la ressemblance entre la jeune princesse et sa grand-mère la reine Elizabeth II a déjà frappé le public a plus d'une reprise. Comme la souveraine, la fillette de trois ans maîtrise avec brio le célèbre salut royal de la foule. Lors de cérémonies officielles, elle sait également respecter le protocole et se tenir droit au côté de ses parents. La presse britannique s'amuse ainsi à relever les similitudes entre la fillette et sa grand-mère. « Les hobbies favoris de Charlotte sont très similaires à ceux de la reine », rappelle le journal Express. Initiée à l'équitation dès l'âge de 18 mois, Charlotte est par exemple fascinée par les chevaux. Aperçue un nombre de fois incalculable à cheval, Elizabeth II se passionne elle pour les courses hippiques et l'élevage des pur-sangs. Notons que si le prince George est pour l'instant décrit comme « timide », ses parents ne lui ont pas encore révélé qu'il sera amené à régner sur le pays une fois adulte. Sa personnalité aura d'ici-là plus d'une occasion de s'étoffer.