Héri­tage de Johnny Hally­day : « quelqu’un de rude » qui a fait son choix libre­ment, selon son cousin

Héri­tage de Johnny Hally­day : « quelqu’un de rude » qui a fait son choix libre­ment, selon son cousin
Starface

Comment voulez-vous profiter de l'article ?

Depuis la révé­la­tion du testa­ment de Johnny Hally­day, qui déshé­rite ses deux grands enfants, les fans du rocker sont dans l’in­com­pré­hen­sion. Sur la toile, ils sont nombreux à soute­nir David Hally­day et Laura Smet, qui ont décidé de contes­ter le fameux docu­ment. Du côté des amis du chan­teur aussi, le testa­ment de l’idole des jeunes en a laissé plus d’un sans voix.

Si pour beau­coup, la déci­sion testa­men­taire de Johnny Hally­day est surpre­nante, ce n’est pas le cas de Michael Ketcham Halli­day, le cousin et frère de coeur de l’in­ter­prète de Quelque chose de Tennes­see. Inter­viewé sur RTL lundi 12 mars, le fils de Lee Halli­day, qui n’a jamais voulu prendre le « Y » du nom de son cousin, a expliqué que selon lui, le chan­teur avait fait son choix en toute conscience.

Ce proche de Johnny Hally­day se dit « désolé que ça en arrive là ». Michael Ketcham Halli­day est triste « de voir des gens qui étaient des proches hier se malme­ner ». il est aussi « désolé pour Laeti­cia qu'elle ait à souf­frir du choix de son mari ». Car pour lui qui connais­sait bien le rocker, Laeti­cia n’au­rait rien à voir dans cette histoire : « La seule chose que je peux dire c'est que Johnny, ça pouvait être quelqu'un de rude ».

Johnny Hally­day n’était pas « quelqu’un qu’on mani­pule » et pouvait se montrer dur si une de ses déci­sions était contes­tée : « Ça ne lui aurait pas plu du tout que qui que ce soit aille à l'encontre de son avis. Je pense que son choix, il l'a fait tota­le­ment libre­ment ». S’il vient ainsi à la rescousse de Laeti­cia Hally­day, attaquée de toute part, Michael Ketcham Halli­day estime malgré tout que pour Laura et David : « C’est très dur ».

Un choix très dur que le Taulier a fait en 2014 et sur lequel « il ne serait pas revenu » s’il était « encore en vie », estime Michael Ketcham Halli­day, qui ajoute : « C'est ce qu'il voulait ». Le frère de coeur de Johnny espère main­te­nant que « tout se réglera dans le calme, l'harmo­nie et l'amour ». Un voeux qui ne semble pas près de se réali­ser…