Vidéo : comment surveille-t-on les effets secondaires des médicaments ?

Vidéo : comment surveille-t-on les effets secondaires des médicaments ?

Comment voulez-vous profiter de l'article ?

Pendant la phase de recherche, les effets secondaires des nouvelles molécules font l’objet d’une attention particulière. Mais la surveillance ne s’arrête pas avec l’autorisation de mise sur le marché. Une fois le médicament consommé par des centaines de milliers de personnes, des effets indésirables rares ou tardifs peuvent apparaître. Un système de pharmacovigilance permet de les signaler à tout moment à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). En 2014 par exemple, parmi les 46 497 événements déclarés, près de 65 % étaient graves. Leur signalement provenaient à 67 % de médecins spécialistes, 19% de pharmaciens, 7 % de généralistes, 5 % de patients, 1 % d’infirmières et 1 % d’autres professionnels. Que se passe-t-il ensuite ? Entre 2012 et 2014, ces déclarations ont abouti à 11 suspensions ou arrêts de commercialisation, 21 restrictions d’indication et 47 modifications de la notice.

Musique : Royalty Free Music from Bensound

Par Afsané Sabouhi