Varices : 4 conseils pour éviter leur apparition

Varices : 4 conseils pour éviter leur apparition
iStock

Comment voulez-vous profiter de l'article ?

Les varices sont des dilatations veineuses superficielles anormales qui ont souvent un aspect bleuté et qui sont localisées essentiellement sur les membres inférieurs. Il en existe deux sortes :

- les varices qui évoluent pour leur propre compte, et qui sont donc indépendantes du réseau saphénien. Elles ne sont pas systématisées, c’est-à-dire qu’elles n’apparaissent pas sur un territoire bien défini. Ces varices, qui sont les plus fréquentes, se traitent grâce à la sclérothérapie ou au laser.

- les varices systématisées, qui sont alimentées par des veines saphènes incontinentes. Ces veines, qui sont au nombre de 4, se situent derrière les mollets (veines saphènes externes) et à l’intérieur des cuisses (veines saphènes internes). On dit qu’elles sont incontinentes parce que les valvules qui permettent la progression du sang ne fonctionnent plus et créent ainsi un reflux. Ces varices se traitent grâce à une chirurgie classique ou endoveineuse, complétée par une sclérothérapie.

Des origines multiples

Les varices apparaissent le plus souvent chez les femmes dès la puberté et sont aggravées par les grossesses. Elles peuvent être asymptomatiques ou à l’origine de lourdeurs, de douleurs et d’oedèmes. On parle alors de manifestations d’insuffisance veineuse superficielle.

Les varices ont des origines multiples. Il existe d’ailleurs trois principaux facteurs de risque : l’hérédité, les hormones - notamment à cause de la pilule, mais surtout des grossesses - et l’orthostatisme professionnel, c’est-à-dire le fait de rester longtemps debout.

Parmi les autres facteurs de risques, on retrouve le tabac, surtout lorsqu’il est associé à la pilule, la chaleur, la sédentarité, le surpoids ou encore la constipation.

Les bons réflexes

Pour éviter l’apparition des varices, il y a 4 principaux réflexes à adopter :

1. Lutter contre la chaleur, en évitant de rester longtemps au soleil, ou dans une pièce surchauffée. 

2. Lutter contre le surpoids, notamment en adoptant une alimentation équilibrée. 

3. Pratiquer une activité physique afin de faire travailler la pompe musculaire du mollet. Mais pas n’importe laquelle : les veines n’aiment pas les sports agressifs comme le tennis, le ping pong, l’équitation ou encore le volley. L’idéal ? La marche, la gymnastique, la natation ou encore le vélo. 

4. Miser sur des bas de contention quand on a un terrain familial prédisposant. Ils permettent de restaurer la circulation physiologique en obligeant le sang à aller dans le bon sens.

Merci au Dr Joëlle Cohen-Pognot, angiologue à Paris. 

A lire aussi :

Varices : comment s’en débarrasser ?

Les remèdes naturels contre les varices

Varices, jambes lourdes... 3 astuces pour ne plus jamais avoir mal aux jambes !